Reclassement de certains DD, DDA, médecins-chefs suite aux ESD

Courrier adressé à Monsieur Bruno LE ROUX, Ministre de l’intérieur

 

Monsieur le Ministre,

Notre organisation syndicale souhaite vous proposer une mesure d’égalité visant à parfaire le dispositif des Emplois Supérieurs de Direction (ESD) en demandant que le bénéfice de l’arrêté ministériel du 2 février 2017 soit étendu aux directeurs, directeurs adjoints et médecins chefs des SDIS qui étaient en 2016 classés en première catégorie et qui sont depuis le 1 janvier 2017 rétrogradés en catégorie B, y compris ceux mis à disposition au sein d’une direction ou d’un service à l’Etat.

La mesure est la suivante : Art. 3. Du 2 février 2017 – En cas de modification du classement d’un poste, l’officier de sapeurs-pompiers professionnels titulaire de ce poste peut conserver, à titre personnel, le bénéfice du classement du poste tel qu’il avait été défini lors de sa prise de fonctions, si celui-ci lui est plus favorable.

Nous proposons un arrêté ministériel précisant :

« Les directeurs départementaux de SDIS, directeurs départementaux adjoints et médecins chefs qui étaient en poste dans un SDIS de première catégorie au 31 décembre 2016 ou mis à disposition au sein d’une direction à l’Etat conservent à titre personnel le bénéfice de ce classement et peuvent conserver, à titre personnel, le bénéfice du classement du poste tel qu’il avait été défini lors de sa prise de fonctions, si celui-ci lui est plus favorable même si leur SDIS est classé en catégorie B depuis le 1 janvier 2017. »

Nous vous remercions de l’intérêt que vous porterez à notre requête.
Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre à l’expression de ma haute considération.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.